m&f conseiltaxi how muchcheck website status M&F Conseil Finanzen & Recht

les banques pour frontaliers suisses

Publié le 4 janvier 2022

Percevoir son salaire, payer des courses ou factures (exemple la LAMal), changer vos francs en euros et inversement. Chaque frontalier s’est posé la question de son organisation bancaire avec la suisse. Voyons ensemble la meilleure solution pour choisir votre banque lors que vous êtes frontalier suisse. 

Les banques suisses ouvertes aux frontaliers

Dans la quasi-totalité des entreprises ou administrations suisses, seul un IBAN CH est accepté pour percevoir votre salaire ou toutes autres prestations sociales (allocations) et remboursement d’impôts. La première solution souvent évoquée, c’est d’ouvrir un compte bancaire dans une société suisse : UBS, BCGE ou crédit suisse par exemple.

Un compte courant et une carte de crédit  les banques proposent souvent des packages pour ouvrir votre compte. Ces frais sont généralement compris entre 5 CHF à 30 CHF par mois.

Cette solution est très intéressante pour les personnes ayant des dépenses fréquentes en Suisse : un abonnement de téléphone, vos cotisations 3eme pilier, vos primes LAMal ou vous passez beaucoup de temps en suisse.

Cependant il s’agit de l’organisation la plus onéreuse pour faire vos virements de salaires sur votre compte français, car les délais de traitement sont long et le prix des virements internationaux sont plus élevés.

Vous pouvez néanmoins réduire vos frais en souscrivant un compte dans une banque digitale de type Boursorama ou hello Bank  qui possède des comptes gratuits avec des cartes bancaires permettant de payer à l’étranger sans frais.

Attention : Il est obligatoire de déclarer votre compte à l’étranger sur votre déclaration de revenus française. En cas de manquement vous vous exposez à une amende de 1 500 euros par compte non-signalé.  

Vous êtes nouveau frontaliers ? M&F Conseil vous aide dans votre droit d’option (CMU ou LAMal), vos démarches fiscales (rectification standard) et à optimiser au maximum votre situation financière ainsi que préparer au mieux également votre prévoyance. 

Nos rendez-vous découverte sont sans frais et sans engagement.

Les banques françaises pour frontaliers

Certaines banques françaises ont créé des filiales en Suisse. C’est le cas notamment du Crédit Agricole, du CIC ou la BNP Paribas par exemple. Si vous avez déjà vos comptes courants dans une de ses banques, il peut s’agir d’un bon compromis car la communication entre les deux comptes et souvent plus simple, les délais de virement plus court.  

N’imaginez pas qu’avec un compte dans la filiale suisse de votre banque vous n’aurez pas de frais en cas de virement de votre compte CHF au compte en euros, ces prestations restent facturés. Il faut aussi mentionner sur votre déclaration d’impôts française votre compte dans la filiale suisse. Si ce n’est pas le cas, vous vous exposez aux mêmes sanctions citées précédemment.

Il y a également comme pour votre compte français des frais de gestion de comptes. Renseignez vous auprès de votre conseiller bancaire pour avoir accès à une carte bancaire et donc payer vos dépenses en Suisse (restaurants, dépenses alimentaires, tourisme ou autre).

A noter également que les taux de change sont généralement moins avantageux que les services spécialisés. 

compte bancaire frontalier suisse

Les banques digitales et services de changement de devises

De nombreux services sont venus combler les manquements des banques traditionnelles pour améliorer la gestion bancaire des frontaliers.

En premier lieu, il existe des services de change en ligne qui proposent des taux ultra compétitifs notamment sur la paire EUR-CHF. En effet, ces sociétés mettent à votre disposition un IBAN, nominatif ou non, sur lequel vous pouvez verser vos fonds. Vous pouvez par exemple fournir cet IBAN à votre employeur et ainsi recevoir votre salaire directement en EUR sur le compte français de votre choix. Grâce au fonctionnement de ces entreprises, telles que b-sharpe ou encore Transferwise, vous pouvez économiser entre 500 et 1’000 CHF par an.

Depuis quelques années les néo banques ont le vent en poupe, elles connaissent un succès grandissant auprès des clients qui voyagent beaucoup et qui ne souhaitent pas payer des frais de paiement à l’étranger. N26, Revolut, Transferwise, etc. Elles vous permettent de payer sans frais à l’étranger grâce à leur carte bancaire. Il s’agit souvent d’un excellent complément aux services de change ou à une banque traditionnelles française.   La solution idéale pourrait être de souscrire auprès des néo-banques directement en Suisse, mais cela n’est pas possible car vous devez être citoyen ou résident suisse pour avoir le droit à profiter des leurs services. 

Besoin de conseil pour votre fiscalité, prenez rendez-vous avec un conseiller M&F Conseil, nos entretiens découverte sont sans frais et sans honoraires. Nous répondons à toutes vos questions qu’il s’agisse d’imposition française ou suisse, de couverture santé (CMU ou LAMal), etc. 

Retrouvez tous les articles liés à la vie du frontalier en cliquant ici : articles résidents suisse

CONTACTEZ-NOUS

*Rendez-vous sans honoraires et sans engagement

Logo M&F Conseil

Route de Meyrin 267, 1217 Meyrin

contact@frontaliersinfos.com
+41 22 556 42 27

NEWSLETTER

Copyright © 2021 M&F Conseil. Tous droits réservés | Mentions légales