m&f conseiltaxi how muchcheck website status M&F Conseil Finanzen & Recht

LE compte de libre passage

Publié le 18 février 2022

A quoi sert un compte de libre passage ? A quel moment doit-on en ouvrir un ? Comment rassembler et faire fructifier ses avoirs de prévoyance professionnelle ? C’est à toutes ces questions auxquels nous allons répondre afin de vous guider sur ce domaine méconnu.

A quoi sert un compte de libre passage ?

Lorsque nous l’avons évoqué sur notre article lié au 1er pilier, l’AVS, est basé sur le système par répartition (solidarité entre les générations). Plus de personnes âgées qui sont à la retraite plus longtemps, cela crée un déséquilibre financier difficilement tenable. Cela a poussé l’état Suisse a anticiper le problème lié à la démographie. Par conséquent, la loi sur la prévoyance professionnelle est née. 2ème des 3 Piliers, le libre passage a été créé en 1985 pour combler les manques liés au 1er Pilier.

Contrairement à l’AVS, le salarié construit son propre capital pour sa retraite. Avant 25, seule la partie risque est concernée et à partir du 1er janvier de 24 ans révolus, le salarié commence le financement de son capital retraite via le 2ème Pilier. Un pourcentage du salaire brut est prélevé puis placé sur la caisse de pension choisie de l’employeur.

L’employeur lui aussi met la main à la poche, il a d’ailleurs l’obligation de verser au minimum 50 % des cotisations prévues par la loi sur la prévoyance professionnelle.

Exemple : Si j’ai 39 ans, mon taux de cotisation LPP est de 10% de mon salaire brut. L’employeur est tenu de verser 5% et le salaire 5% sur la caisse de pension.

Certaines entreprises (généralement les plus grandes) « chouchoutent » leurs employés en payant la majorité ou intégralement leurs cotisations de 2ème Pilier ou alors en versant une surobligatoire. La surobligatoire est une somme supplémentaire versé au-delà du minimum prévu par la loi LFPP.

Mais alors finalement c’est quoi un compte de libre passage ? La carrière des salariés est de moins en moins sédentaire. Nous changeons plus souvent d’emploi. Lorsque le salarié quitte l’entreprise, il conserve les cotisations acquises tout au long de sa carrière. C’est à ce moment que le compte de libre passage intervient. Il s’agit d’un compte qui conserve ses avoirs.

Une question sur votre future retraite ou votre indemnisation en cas d’invalidité, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous avec un de nos conseillers. C’est sans honoraire et sans engagement, nous sommes en lien direct avec les administrations fiscales cantonales pour vous aider au mieux dans vos démarches.

Comment ouvrir un compte de libre passage ?

Nous en parlions en introduction que l’AVS verse la rente du 1er pilier lors de votre vie de retraité.

Avant d’évoquer le calcul de ce montant, les femmes peuvent partir à la retraite à 64 ans et les hommes 65 ans. Malgré tout, il est possible d’avancer votre rente de 2 ans ou de la retarder de 5 ans et ainsi faire grossir votre pension de retraite.

pexels-lukas-669615 (1)

Le saviez-vous ? 1 000 000 de comptes sont en attente de réclamation des fonds en suisse cela représente près de 10 milliards de francs. La probabilité de trouver une partie de vos avoirs est tout à fait envisageable.

Lorsque vous quittez votre entreprise, pour un nouvel emploi vous avez 6 mois pour transférer votre « cagnotte » acquise précédemment sur la caisse de pension de votre futur employeur. Après ce délai, votre argent est envoyé sur la caisse supplétive de Berne.Le taux de rendement de cette caisse est de 0,1%. Cela signifie que votre argent dort sans rien vous rapporter.

C’est à ce moment la que créer un compte de libre passage est une excellente opération. Vous pouvez ainsi placer vos avoirs récoltés dans une institution financière pour faire ainsi fructifier cette somme.

Nos conseillers sont là pour vous conseiller et vous aider à effectuer d’une part la recherche de vos avoirs de 2ème pilier auprès des caisses précédentes et ainsi les rassembler pour les placer à des taux plus avantageux pouvant aller jusqu’à 8 % en fonction des risques choisies.

Il est important de rappeler que les établissements financiers capable de vous ouvrir un compte de libre passage sont nombreux. Cependant, en fonction de la somme à placer de votre situation ou de vos choix de risques, il faut privilégier certaines banques au détriment d’autres. C’est à ce moment que nos conseillers vous guideront.

Sachez qu’il n’y a pas d’impôts sur le revenu ou sur la fortune pour les avoirs placés sur les comptes de libre passage. L’accès au compte de libre passage sans barrière est possible à partir de 60 ans au plus tôt.

Enfin, vous pouvez récupérer tout ou partie de votre 2ème pilier ou compte de libre passage, pour exercer une activité indépendante, ou si vous quittez la suisse pour un pays non-membre de l’union européenne ou bien encore dans le cas d’un acaht de votre résidence principale. 

Vous n’êtes pas sur d’avoir fait le nécéssaire sur votre 2ème pilier ? Pas de stress, prendez rendez-vous avec l’un de notre cabinet. Les entretiens découverte sont sans frais et sans engagement, nous pourrons ainsi faire une recherche d’avoirs LPP. 

Retrouvez tous les articles liés à la vie du frontalier en cliquant ici : articles résidents suisse

CONTACTEZ-NOUS

*Rendez-vous sans honoraires et sans engagement

Logo M&F Conseil

Route de Meyrin 267, 1217 Meyrin

contact@frontaliersinfos.com
+41 22 556 42 27

NEWSLETTER

Copyright © 2021 M&F Conseil. Tous droits réservés | Mentions légales